Retrospective 2020

Amour baroque et émotion à la Collégiale de Saint-Donat

L’attente était grande à Saint-Donat, après les annulations obligées du concert de printemps et du Festival Bach estival. Le Centre Musical International Jean-Sébastien Bach a donc accueilli dans la joie le public ce samedi 17 octobre en la Collégiale pour le Concert Sospiro Amoroso donné par l’Ensemble Les Bigarrures. « Les soupirs de l’amour sont la respiration du cœur » écrivait Jean-Paul Richter, écrivain allemand, en 1829.
C’est bien le cœur et ses états amoureux que le magnifique programme Sospiro Amoroso – entièrement consacré à des compositeurs italiens du baroque naissant – a illustré dans le cadre d’une double découverte : celle de l’Ensemble Les Bigarrures, dont c’était la première venue à Saint-Donat, mais aussi découverte de compositeurs (notamment Domenico Obizzi) et d’œuvres inconnus du grand public. Nous étions au cœur du baroque, transportés par la voix soprano de Chloé Roussel, au timbre clair et chaleureux, à la fois ample et sûre, puissante et modulée, en parfaite symbiose avec Aurélien Dubuis, théorbe, et Sacha Dessandier-Volkoff, violoncelle, qui a également chanté en duo en fin de concert. Marqué de l’empreinte poétique du madrigal amoureux, le programme – parfaitement maîtrisé par les trois interprètes – présentait de multiples facettes de la musique baroque : virtuosité et multiplicité des formes musicales, tempérées par la basse continue. Trois artistes talentueux, autant par le choix des œuvres que par leur interprétation et un concert idéal pour cette reprise bienvenue.